Ado en échec scolaire que faire ?

Le risque de l'échec scolaire à l'adolescence

L'échec scolaire à l'adolescence : que faire ?

Lorsque son adolescent se retrouve en situation d’échec scolaire, les parents peuvent se retrouver eux-mêmes démunis et se demandent souvent que faire. Comment aider son ado à dépasser la spirale de l’échec scolaire

Beaucoup de parents relient la réussite de leur enfant et leur propre réussite éducative en tant que parents. De ce fait, et en cas « d’échec », à savoir une difficulté que les parents ne parviennent pas à résoudre, des difficultés dans la scolarité peuvent être vécus comme une fatalité, quelque chose sur laquelle ils n’auraient pas de prise.

En conséquence, les parents peuvent se sentir eux-mêmes démotivés, mais aussi fréquemment se sentir responsables voire culpabiliser. Pour autant, il est primordial qu’ils restent mobilisés dans la réussite scolaire de leur enfant. En effet, l’adolescent est souvent lui-même fortement démotivé et il a donc d’autant plus besoin de soutien parental.

Nous savons bien en tant que parent qu’il est important de pouvoir mobiliser nos ressources internes pour pouvoir trouver des solutions constructives. Il en est de même pour accompagner nos enfants dans leurs difficultés scolaires.

Beaucoup de parents se demandent que faire pour mon ado en échec scolaire ? Dans ce cas précis, nos ressources sont parfois d’autant plus difficiles à mettre en ordre de bataille que l’adolescent n’est plus seulement un enfant mais un être en cheminement dans sa construction vers l’âge adulte. Parfois, la crise d’adolescence est bien présente et se fait ressentir durement dans les liens avec les adultes. Et la communication n’est pas toujours des plus facile !

Mal-être adolescent en lien avec la scolarité

L’adolescence est une période de changement intense. En effet, l’adolescent grandit et réorganise son monde intérieur pour faire face à l’avenir. A cet égard, les incertitudes, et la peur de l’échec, notamment scolaire, prennent parfois beaucoup de place.

Or, ces dernières années, l’avenir est perçu comme particulièrement inquiétant pour les adolescents. Les multiples crises – sanitaire, climatique, conflits – ont fortement entamé leur confiance en l’avenir. De plus, les phénomènes numériques – culte de soi sur les réseaux, cyberharcèlement, sur-exposition aux écrans – peuvent fragiliser leur narcissisme, créer des phénomènes de dépendance. Dans ces cas précis, les risques auxquels les adolescents sont confrontés – ou se confrontent – augmentent.

ado-en-echec-scolaire-que-faire

Quels facteurs de risques ?

On trouve plusieurs phénomènes accentuant le risque de décrochage scolaire. Il est important de pouvoir savoir si son adolescent y est exposé afin d’agir, de faire ce qu’il faut pour prévenir l’échec scolaire. Si votre enfant rencontre plusieurs de ces critères, il est important de pouvoir en parler autour de soi pour pouvoir réfléchir et agir.

  • Harcèlement scolaire ou cyberharcèlement
  • Problèmes familiaux ou relationnels 
  • Faible estime de soi
  • Défaut de motivation

Difficultés d'apprentissages et symptomatologie

Parfois, l’échec scolaire de l’adolescent est dû à plusieurs symptômes s’inscrivant dans un trouble de l’apprentissage ou une difficulté en lien avec la scolarité. En voici quelques uns, les plus connus :

  • Différents troubles « dys » : dyslexie, dysorthographie, dyspraxie.
  • TDAH :  Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyperactivité
  • Phobie scolaire

Toute difficulté ou trouble de ce type nécessitera une prise en charge par des professionnels de la santé. Parfois, des consultations médicales sont nécessaires, notamment pour évaluer la nécessité ou non d’un traitement médicamenteux, en plus d’une prise en charge globale. Cette prise en charge, associant bien évidemment les parents de l’adolescent, se fait avec l’aide d’un ou plusieurs professionnels. Ceux-ci peuvent être psychologues, orthophonistes, psychomotriciens, et ce en fonction des difficultés propres de l’adolescent. Par exemple, si celui-ci présente une phobie scolaire, c’est-à-dire une détresse scolaire vive et persistante face à l’école, il nécessitera un accompagnement psychothérapeutique avec un psychologue spécialisé.

Alors l'échec scolaire de l'adolescent, que faire ?

  • Il est primordial de maintenir le lien avec votre enfant et de rester dans une dynamique d’échange et de partage. En effet, il doit sentir que vous êtes présents auprès de lui. Et ce quelles que soient ses difficultés.
  • Au-delà de l’aspect scolaire en lui-même, il est important que l’adolescent pratique des activités extra-scolaires, source de découverte, de lien avec les autres et de dépassement de soi. L’adolescent doit pouvoir y trouver un  certain plaisir. En effet, cela participera grandement à son équilibre psycho-affectif.
  • Dans le cas où le manque de motivation et de résultats scolaires est le facteur principal, la mise en place d’un soutien scolaire peut être une solution. Il s’agit de pouvoir trouver un professionnel doté de qualités pédagogiques et capable d’établir un lien de confiance. Mais aussi de pouvoir proposer une méthode de travail adaptée aux difficultés de votre enfant.
  •  Si la souffrance est vive, consulter un psychologue spécialisé des problématiques adolescentes pourra l’aider à exprimer ce qu’il ressent et rétablir son estime de soi. 
  • Enfin, son bien-être s’inscrit dans la perception que l’adolescent a de son avenir. A cet égard, il est important qu’il puisse se projeter dans des études ou dans une formation dans laquelle il sent qu’il pourra trouver sa place. Il ne faut pas hésiter, par exemple, à l’accompagner à des salons d’orientation ou à des rendez-vous d’évaluation des compétences.